Diamond cup 2018

News
Diamond cup 2018

Publié il y a 3 mois par

Résultats de la Diamond Cup, du vendredi 24 Février, à Anvers (Belgique), organisée de main de maître par Shihan Koen Spitaels.

Diamond cup 2018

FSKO était représentée pas les clubs de l'ASO Prémesques avec Camille HADDOUCHE (-65), Sempai Anthony SENECHAL (-65)  et Yann T (-75), du Maccabi Paris avec Sempai Ousmane SYLLA  (+85), du KC du Ried avec Sempai Alexis WARTH (Kata) et Missimo Monachello  et de Chateauneuf en Thymerais avec Sensei Bruno PICARD (Kata).

La délégation était représentée par Sensei Sébastien VANROYEN du Nintai Dojo (BC et CR FSKO) et du président Olivier VITY du Karaté kan Marcilly, occupé à filmer les combats.

Au niveau de l'arbitrage, Sensei Vanroyen et Sempai CHAMBOREDON étaient à la manoeuvre accompagnés par Jean-Michel DELEBECQUE de l'ASO Prémesques, qui faisait ses 1ères armes à l'international.

Nous avons eu de nombreux supporters, parmi lesquels nous comptions avec plaisir Sempai Michel SAINT MARTORY, champion d'Europe 1999.

Yann  le premier à combattre, encore blessé de la coupe de France, n’arrive pas à s’exprimer et perd rapidement. 

Anthony débute son premier combat et place un genou visage qui inquiète sérieusement son combattant, le combat reprend et le Francais mettra son adversaire KO.

C'est au tour de Camille, qui gagne son premier combat sans difficulté.

Ousmane tombe dès le 1er tour face à un redoutable Japonais WATANABE, âgé seulement de 19 ans et qui va littérallement détruire tous ses adversaires les uns après les autres! Ousmane ne perd qu'au 2ème round, ce qui déjà remarquable, tant le jeune Nippon excelle en efficacité, grâce à un timing, une précision et un kimé redoutables!

Anthony rencontre en demi-finale un Espagnol et s’imposera physiquement grâce à un rythme élevé lors de la deuxième reprise.

Camille en jambes entame le second combat en confiance: tous ses coups sont efficaces et elle passe facilement son adversaire.

Elle enchaîne la demi finale face à une Suédoise bien connue, Cécilia WALLIN, mais grâce à un superbe travail, elle obtient deux juges en sa faveur, dès la fin de la première reprise !  A la seconde reprise, la Suédoise envoie un Uchi kakato geri qui entraîne accidentellement le coude et la main de Camille dans son propre visage ! Après avoir été déclarée gagnante, Camille est rappelée et déclarée Shikkaku!  Elle termine donc troisième ! Ni les efforts faits par la délégation (Sensei Sébastien et Sensei Johnny, Hervé, Jean-Michel...), ni l'intervention de l'Organisateur ne pourront faire revenir sur cette décison le responsable de l'arbitrage du tournoi... Et pourtant, à la vidéo, il est clair que Camille n'y est absolument pour rien dans cet incident... Nous avons été confrontés à une attitude fermée du responsable de l'arbitrage, qui n'a même pas daigné regarder posément la vidéo! Cette attitude qui fait fi des efforts immenses des compétiteurs sera dénoncée avec force à qui de droit!

Mais la compétition continue!

Anthonny démarre sa finale et reste en face de son adversaire kazakh, échangeant coups pour coups! C'est une superbe 1ère reprise!  Mais à la seconde, il doit s’incliner à la décision partagée, face à un adversaire plus actif en fin de round .

Anthony monte sur la 2e marche !

Alexis, directement au second tour face à un Ukrainien (2e en kumité...) , n'arrivera pas à s'imposer, tout comme Bruno.

Massimo rencontre un Suedois. le match démarre très rapidement et monte en intensité, imposant un grosse cadence en poing et placant quelques bons genoux allant jusqu’à toucher l'adversaire, proche du WazaAri, Massimo remporte le match à la décision.
Au combat suivant il rencontre un Kazak. L'adversaire (déjà 3e au World KWU juniors en 2016) Massimo effectue de bons enchaînements, en appliquant de précieux conseils, n'aura pas été suffisant. Le Kazak très puissant, précis et tacticien le touche rapidement au foie pour marquer waza ari puis remettra un beau Ushiro au même endroit qui marquera Ippon. La Kazak sera 1er de sa catégorie.

Bravo à tous!

Osu

 


toute l'association

Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.
Se connecter