11e WORLD SHINKYOKUSHINKAI CHAMPIONSHIP 2015.

News
11e WORLD SHINKYOKUSHINKAI CHAMPIONSHIP 2015.
+

Publié il y a 2 ans par

Ce samedi 31 octobre et dimanche 1er novembre avaient lieu le 11 e championnat du Monde de Shinkyokushin Karaté au Tokyo Métropolitain Gymnasium. Plusieurs milliers de spectateurs s’étaient déplacés pour ce grand événement planétaire incontournable dans le monde du Karaté au KO. Un grand nombre de nations étaient représentées parmi lesquelles la Chine, la Bulgarie, l’Autriche, la Lituanie, le Pérou, le Brésil, la Russie, Hong-Kong, la Roumanie, le Tajikistan, Singapour,  l’Irak, la Suisse, le Costa Rica, la Pologne, l’Ukraine, l’Espagne, l’Arménie, le Paraguay, l’Ile Maurice, l’Allemagne, la Hongrie, le Koweit, le Kazakhstan, l’Italie, la Suède, l’Afrique du Sud, le Skri- Lanka, l’Australie, le Danemark, la Hollande, le Kyrgyz, la Malaisie, le Kazakhstan, le Guam, l’Azerbaïdjan, l’Uruguay,  Panama, l’Asie centrale, Puerto-Rico, le Pakistan, la Belgique, le Canada, la Croatie, la Moldavie, l’Amerique centrale, l’Amérique du Sud, l’Amerique du Nord, la Géorgie, l’Ouzbékistan, la Mongolie, la Corée, le Liban, la République Tchèque, l’Afghanistan, l’Argentine, l’Iran, le Chili, l’Indonésie, la Tunisie, l’Armenie, l’Inde, la Norvège, Israël, le Japon et la France. Les délégations de tous les pays représentés étaient logées officiellement en grande partie au Tokyo Dome Hôtel qui atteins une hauteur de 155 mètres et survole la ville de Tokyo du haut de ses 1000 chambres et de ses 9 restaurants offrant une vue panoramique magnifique. Le Team français était composé de la Branche FSKO (France Shinkyokushinkai Karaté Organisation) représentée par Sébastien VANROYEN, le combattant Jean-Paul JACQUOT, 24 ans 1M92 pour 90kg, son coach Michel DOS SANTOS et de la Branche FSKO (France Shinkyokushin Karaté Organisation) représentée par le Branch Chief Jean-Philippe BAZERQUE, les combattants Romain GENTILE, 28 ans 1M90, 95 kg, et Thierry NEBLEZA, 28 ans 1M85, 85 kg, tous les deux élèves de Jean-Philippe BAZERQUE. Bruno PICARD, Instructeur au Dojo de CHATEAUNEUF EN THYMERAIS, avait fait le déplacement au Japon pour encourager les français, mais aussi pour participer au World Karate Seminar 2015 à FUJIYAMA avec deux élèves, Philippe JOURDAIN et Yoann BOURCIER. L’arrivée trois jours avant le championnat nous a permis de nous reposer et de visiter la ville de Tokyo. Au travers de l’immense quartier réservé au Manga et à l’électronique, et des temples anciens, nous avons été agréablement surpris par la qualité des repas que nous avons pris tout au long de notre séjour, dans d’innombrables petits restaurants pas très chers contrairement à l’idée que nous nous faisons. Le jour du samedi voyait le début du tournoi qui allait designer « the strongest Karateka in the world of Shinkyokushin ». Tous les compétiteurs s’étaient préparés pour cet événement majeur. Ils étaient tous là, tous les grands, prêts à se dépasser pour le titre suprême. Les favoris de cette grande compétition étaient Valeri DIMITROV (Bulgarie), Kembu IRIKI (Japon), Lukas KUBILIUS (Lituanie), Yuji SHIMAMOTO ( Japon), Daiki Kato (Japon), Valdemaras DUGAUSKAS (Lituanie), Nazar NASIROV (Russie), Maciej MAZUR (pologne).

Afin de pouvoir respecter le timing des deux jours de championnat, les combattants étant trop nombreux, les règles d'arbitrage ont été quelques peu modifiées. Pour les deux premiers tours, les combats étaient de 2 minutes et les arbitres avaient été briefés pour rendre une décision rapide, en cas de match nul à l'issue une prolongation de deux minutes, la décision devenait obligatoire. Les prochains championnats du monde se feront sur 3 jours et non plus sur 2 ...

C'est Jean-Paul qui ouvre le bal avec Mayazuki SUZUKI, un adversaire japonais, ce qui n'est jamais chose aisée. Néanmoins, il nous fait un combat à  100 à  l'heure et le Nippon a bien du mal et s’accroche. Jean-Paul tient tête au japonais et obtient un match nul à l’issue du 1er round. Au 2e round le japonais tente de passer la vitesse supérieure mais Jean-Paul ne se laisse pas démonter et rend coup pour coup au japonais étonné de la combativité du français. A la fin du 2e round, le japonais l’emporte par une décision unanime car à ce stade de la compétition la décision était obligatoire, il ne pouvait pas y avoir de match nul, les juges ont pensé que le japonais était à peine supérieur, mais cela était suffisant pour l’emporter à l’unanimité. Pas facile de battre les Japonais chez eux!!! Jean-Paul sera félicité par de nombreuses personnes qui toutes lui diront que la décision était injuste. Jean-Paul peut être fier de son combat, il a tout donné et ne peut souffrir d'aucun reproche!

Thierry NEBLEZA,  pour son premier combat rencontre un américain de 109 kg Michael MARTINEZ. Ce dernier, après avoir commis plusieurs irrégularités se voit infliger une pénalité officielle. Thierry place un coup de genoux au visage qui met son adversaire knockout pendant un bon moment. Les juges, après s’être concertés n’accorderont pas le point, mais accorderont une pénalité officielle à Thierry pour avoir posé la main dans le dos de l’adversaire en effectuant la technique. Les deux adversaires se retrouvent à ce moment là à égalité. Mais les enchainements de Thierry auront raison de l’américain puisqu’un waza ari au corps sera obtenu juste avant la fin du round, ce qui donnera la victoire à Thierry. 

Romain GENTILE pour son 1er combat rencontre un polonais de 110kg, Rafal Zajak, qui effectue un bon travail dès le début des hostilités. Mais c'est sans compter sur l'expérience de Romain, qui déstabilise son adversaire par de puissants gedan mawashi geri à l'intérieur des cuisses. Romain domine le combat en plaçant de nombreuses techniques au corps de son lourd adversaire, puis une excellente accélération en fin de combat, ce qui lui donnera la victoire par décision à l’issue du 1er round.

Le 2e adversaire de Thierry est un des favoris de la compétition, il s’agit de Valdemaras GUDAUSKAS un lituanien de 28 ans pour 1m87 et 90 kg. Ce lituanien n’est pas n’importe qui, c’est le champion d’Europe en titre de la catégorie des mi-lourds. Thierry fait un très beau combat et rend coup pour coup au lituanien mais la différence de poids des deux combattants est en la défaveur de Thierry qui s’incline de très peu par décision à la fin du 1er round. Là  encore, aucun regret à avoir, bravo Thierry!

Il ne nous reste donc plus que Romain qui sera confronté pour son deuxième combat au redoutable Russe Nazar NASIROV, champion de Russie toutes catégories également un des favoris de la compétition. Ce russe ayant de très bonnes jambes, Romain a à cœur de bien mettre sa garde pour se protéger au niveau du visage et cela est une bonne chose car tous les coups de pieds au visage envoyés par le russe seront bloqués. Mais le Russe du coup a en ligne de mire le foie de Romain qui encaisse des chudan mawashi geri super soniques sans broncher! Le round se passe ainsi et notre Français, sans doute trop attentiste, laisse passer sa chance et perd à  l'unanimité des juges. Romain n’a pas démérité. Il a combattu contre un adversaire redoutable. Il a fait jeu égal avec lui pendant plus d’une minute mais le plus fort l’a emporté. La suite du tournoi verra NASIROV faire une démonstration de son karaté ! Il sera stoppé en ¼ de finale du championnat face au lituanien Lukas KUBILIUS, suite à  une pénalité infligée un peu trop rapidement, alors qu’il dominait le combat ! NASIROV terminera 6e de ce championnat du monde.

Chez les filles, nous avons le super plaisir de voir la hongroise Csenge SZEPESI remporter le titre face à une armada de Japonaises, dont deux mineures de 16 et 17ans !! Au total, nous avons assisté à  un excellent championnat du monde, avec de nombreux KO spectaculaires et combats très disputés dès la fin de la première journée.

Pour les français, l’aventure se termine là. Ils n’ont pas démérité et ont même impressionné le Président et ancien champion du monde Kenji MIDORI qui m’a félicité en me disant : « France has a strong team very very good »

 

RESULTATS DU XI WORLD CHAMPIONSHIP

Hommes

1/ Yuji SHIMAMOTO   -  Japon
2/ Kembu IRIKI   -  Japon
3/ Lukas KUBILIUS   -  Lituanie
4/ Shote MAEDA   -  Japon
5/ Kazufumi SHIMAMOTO   -  Japon
6/ Nazar NASIROV   -  Russie
7/ Edgar SECISNKI   -  Lituanie
8/ Maciej MAZUR   -  Pologne

BEST FIGHTING SPIRIT   -  Shote MAEDA   -  Japon

BEST TECHNIQUE   -  Nazar NASIROV   -  Russie

BEST TAMESHIWARI   -  Lukas KUBILIUS   -  Lituanie et Brian JAKOBSEN   -  DanemarkFemmes

 

Femmes

1/ Csenge SZEPESI   -  Hongrie
2/ Juri MINAMIHARA   -  Japon
3/ Misaki SATO   -  Japon
4/ Yui KIKUKAWA   -  Japon

BEST FIGHTING SPIRIT   -  Juri MINAMIHARA   -  Japon

BEST TECHNIQUE   -  Yui KIKUKAWA   -  Japon

 


Equipes concernées toute l'association

Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.
Participer au site : news photo video
avatar Se connecter