Envie de participer ?

CHAMPIONNATS D'EUROPE 2011

Publié il y a 10 ans par

CHAMPIONNATS D'EUROPE 2011
Ce samedi 16 avril 2011 avaient lieu les prestigieux Championnats d’Europe de Karaté Shinkyokushinkai. Pas moins de 27 nations européennes envoyaient leurs meilleurs combattants dans chaque catégorie, plus de 350 athlètes et 200 officiels, dans l’immense Siemmens Arena de Vilnius, 14000 places. Deux membres de l’ESCR Kyokushin du Cannet ont eu l’honneur d’être sélectionnés pour représenter la France à ce tournoi impressionnant. Nos deux représentants Thierry NEBLEZA et Romain GENTILE, dont c’était pour tous les deux la deuxième participation à un Championnat d’Europe séniors combattaient respectivement dans la catégorie des Moyens et des Lourds. Thierry Nebleza s’est incliné par une décision justifiée, dès son premier combat, après 3 rounds ou il ne su trouver sa distance avec un adversaire expérimenté. Face à ce combattant danois les impacts des coups de Thierry n'étaient pas suffisants afin d’imposer son combat. Il y a des jours avec et des jours sans, c’était sans doute un jour sans… Romain GENTILE pour son premier combat retrouvait le combattant roumain qui lui avait barré la route en demi-finale des Championnats d’Europe U22 2009. Romain domina du début à la fin en démontrant de belles qualités. Un combat gagné par décision unanime dès l’issu du 1er round. Pour son deuxième combat, Romain était opposé au futur vainqueur de la catégorie, vice champion du monde de surcroit. Ce lituanien d’1m95 et de 115 kg, plusieurs fois champion d’Europe, est un des meilleurs combattants actuels. Même si pendant les 40 premières secondes Romain rendait coups pour coups et montrait qu’il n’était pas impressionné, le lituanien, faisant preuve d’une rapidité et d’une puissance impressionnante, arrivait à placer un fulgurant coup de pied circulaire au visage de Romain qui devait connaître son premier KO. Mais ce match, abrégé momentanément, n’a pu effacer les progrès réalisés par Romain GENTILE. Sa détermination et son envie d’être parmi les meilleurs ne sont nullement entamées. Les vrais champions se le disent au plus profond d’eux-mêmes : La route est longue mais qu’elle est belle…. Le but est difficile mais qu’il est grand…. ! Osu !
toute l'association

Commentaires